mercredi 15 décembre 2010

Un clip avec le nouveau profil Facebook

L'utilisation du nouveau profil utilisateur proposé récemment par Facebook permet plusieurs possibilités comme par exemple d'intégrer une bannière sur son profil avec l'application "Profile Banner" comme nous l'explique clairement le site minutebuzz.com.

L’agence de communication et de design Stinson Design a poussé l'idée au maximum en réalisant un clip vidéo en se servant des nouvelles fonctionnalités sur les profils Facebook.

Dans cette vidéo, nous pouvons voir l'utilisation de 3 espaces (Photo de profil, la bannière avec les 5 dernières photos marquées de la personne en question et une vidéo), ce qui permet de représenter le visage d'une personne qui chante sur la vidéo.

Une idée bien ficelée qui mérite selon moi d'être mise en avant...

lundi 20 septembre 2010

Un CV en forme de profil Facebook

Etant passionné du Web, des nouvelles technologies de l'information et de la communication et des réseaux sociaux, j'ai décidé de faire un CV original de façon à me démarquer autant que possible de la concurrence si rude dans le domaine de la communication.

Mes amis se sont donc transformés en entreprises (dans lesquelles j'ai travaillé), mon statut en demande de stage ou d'emploi et mon mur en présentation de ma formation et mes expériences pro... Sans oublier le footer, qui est devenu un explicatif de mes loisirs et passions.

Je vous laisse le regarder et me donner votre point de vue sur cette initiative.


Claire Bontemps, passionnée du Web, a également eu cette idée, vous pouvez voir son CV sur Minutebuzz.

mardi 1 juin 2010

Social Media: AUDI lance sa web-série avec des icônes hollywoodiens

Après BMW en 2001 qui avait habilement mêlé web et icônes hollywoodiennes, c’est au tour d’Audi de faire son (web) cinéma.
Pour le lancement de la nouvelle Audi A1, le constructeur automobile allemand a créé une web série en partenariat avec Youtube : « The Next Big Thing ».



Pour que le spectacle soit digne d’une véritable production hollywoodienne rien de tel que des acteurs à la hauteur comme Justin Timberlake, ou encore l’actrice Dania Ramirez.

Une web série trépidante

Les 6 épisodes mêlent actions, charme, et bien évidemment courses-poursuites au volant de la nouvelle Audi A1.

En résumé, c’est l’histoire d’un héros pour qui tout bascule lorsqu’il rencontre une charmante inconnue. Il se retrouve embarqué dans une trépidante affaire qui débute bien évidemment par une course poursuite à bord du nouveau modèle de la marque aux 4 anneaux avec en toile de fond, cette question : bon sang, mais qu’est-ce que « The Next Big Thing » ?

Je vous laisse découvrir le premier épisode parmi les 6 qui composent la série: 1er épisode


Pour bien comprendre, il faut savoir que le nouveau modèle du constructeur avait été dévoilé au salon automobile de Genève sur le son du groupe suédois Torpedo et de son single… The Next Big Thing.

Un microsite pour optimiser le CRM

En parallèle du cinéma et de la chaine Youtube, un microsite a été lancé pour l’occasion.
Sur celui-ci vous pouvez retrouver :
  • « Les temps Forts » avec l’interview des designers de l’A1.
  • « Conseiller Styliste » pour trouver l’Audi A1 qui vous correspond.
  • « Essai de voiture » de façon à visualiser la voiture en action de jour comme de nuit.
  • « Le film » où un épisode est disponible par semaine.
  • « Customizer » pour devenir créatif et concevoir sa propre Audi A1 avec son propre Design.
  • « Community » pour retrouver l’Audi A1 sur les réseaux sociaux (Twitter, Youtube, Blogs, Facebook)
  • « Suppléments » avec les différents jeux concours et la possibilité de gagner la nouvelle A1.
Une opération qui connaît déjà un franc succès : A new name, a new segment, a new car...

Affaire à suivre pour connaître les retombés de cette opération.


Source: Culture-Buzz

dimanche 2 mai 2010

Buzz marketing: "Kit Petit Bateau Talking shirt", Je change d'humeur comme de T-shirt

Comment promouvoir son « Kit Petit Bateau Talking shirt" ?

La marque Petit Bateau lance un dispositif pour promouvoir son « Kit Petit Bateau Talking shirt », qui comprend 29 tampons et de l’encre pour personnaliser à l’infini ses T-shirts.

La marque a organisé un jeu concours via le site Talking Shirt et propose aux internautes soit de créer leur vidéo "Talking shirt" en récupérant leurs statuts Facebook grâce à l’application Facebook Connect, soit en composant sa vidéo avec des humeurs personnalisées.

Chaque semaine le jury Talking Shirt élira la vidéo la plus créative et fera remporter à son auteur un bon d’achat de 100€ dans la boutique Petit Bateau de son choix. De plus, à la fin de l’opération Talking Shirt, le jury élira la vidéo la plus originiale pour permettre à son auteur de remporter 1an de produits Petit Bateau d’une valeur de 960€.


L’intérêt d’utiliser le web et les médias sociaux

L’intérêt pour la marque Petit Bateau est bien évidemment de faire du bruit, c’est à dire de faire parler d’elle. Ensuite, la marque se constitue une base donnée qualifiée. Elle récupère la date de naissance de la personne, son nom, prénom, ainsi que son adresse mail. De plus, elle en profite pour demander si la personne souhaite recevoir ou non les offres exclusives à la fois de Petit Bateau mais également de ses partenaires.

Le principe de la vidéo qui est diffusée sur le site Internet et sur Facebook: Les T-shirts colorés se roulent en boule, se plient et se déplient à l’infini, avec une l’inscription de nos humeurs de la journée ou de nos statuts des 12 derniers mois sur Facebook.

Un dispositif pour créer de l’interactivité entre la marque et le consommateur : Une belle initiative de Petit Bateau. Ce concept colle parfaitement à l’univers et au ton de la marque : spontanéité, légèreté et insouciance.

mercredi 17 février 2010

Compétition Sup de Pub Inter-promo 2010: Cachou Lajaunie

Qu’est qu’une compétition?

Les étudiants de Sup de pub forment des "agences", et reçoivent un brief. Ils doivent ensuite travailler sur ce sujet pendant deux semaines. A la fin du temps imparti, tous présentent leur recommandation devant un jury de professionnels.

Le but étant de proposer une stratégie complète, avec un plan de communication et des créations abouties.

Quelques Infos sur LA compet’ Inter-promo :

- 40 équipes
- 450 personnes
- Sup de pub Paris, Bordeaux et Lyon (Spcom et SP4)
- 1 jury intermédiaire
- 8 finalistes
- 1 jury de professionnels
- Final au théâtre du gymnase à Paris

Une compétition Sup de Pub au goût de réglisse…

Dans le cas présent, le sujet de cette compétition Inter Promo était Cachou Lajaunie :



Le Cachou Lajaunie est une pastille carrée de couleur noire, à la réglisse, qui vit le jour en 1880 à Toulouse, chez un pharmacien nommé Léon Lajaunie, et qui est vendue dans une boîte métallique ronde.

Les différents objectifs de la campagne Cachou Lajaunie

Cachou Lajaunie est une marque qui tend à perdre de sa crédibilité alors que les produits de la petite confiserie de poche du même groupe sont eux face à une réelle évolution. C’est pourquoi, il nous a été demandé de créer une stratégie de communication pour repositionner la marque cependant détentrice d’une forte notoriété.
Le but étant de faire perdurer cette notoriété en se repositionnant et en recrutant la cible des moins de 35 ans. Nous nous devons de garder la marque de fabrique de Cachou Lajaunie qui est l’authenticité (aspect traditionnel) et de l’allier ainsi avec la nouveauté pour lui donner « un nouveau souffle »

Les objectifs Marketing étaient les suivant :

  • Augmenter la présence à l’esprit
  • Recruter les moins de 35 ans
  • Augmenter la part de marché au sein des Petites Confiserie de Poche
  • Augmente le volume en grande surface

La recommandation de l’agence « Shifumi » (Équipe Bordelaise)

Problématique :
  • Comment créer une relation de proximité entre Cachou Lajaunie et les moins de 35ans alors qu’ils sont peu initiés au produit ?
Axe stratégique :
  • Réinventer la marque en rebondissant sur la symbolique passé du produit.
Concept de communication :
  • « Se prendre un cachou »

Une création en accord avec la stratégie

Je vous laisse découvrir sans plus attendre la première vidéo virale (Buzz):

video

Maintenant le spot TV :



Et voici la deuxième vidéo virale (Buzz), dans le cas présent c’est la concurrence qui se prend un Cachou.




Un site Internet, un pop up store (Magasin éphémère) et des PLV pour augmenter le volume dans les GMS faisaient également partie de la campagne.



Je tiens à féliciter la performance de Sup de Pub Bordeaux, pour 4 équipes engagées dans cette compétition, il y a eu 3 finalistes et 1 coup de cœur création.
Cependant, le travail et l’implication de l’ensemble des équipes pour cette compet’ Inter-promo méritent également d’être souligné.

samedi 13 février 2010

MinuteBuzz: L'information en un coup d'oeil

Voici un article dans lequel je vais vous parler d’un site qui m’attire et qui est entrain de prendre une ampleur importante sur la toile : minutebuzz.

Minutebuzz c’est quoi ?


Fondé en Janvier 2010, MinuteBuzz est un condensé d'informations utiles et agréables. En un coup d'œil visualisez, lisez et partagez l'essentiel de l'information du web. Au coeur de l'actualité, minutebuzz est toujours là pour vous transmettre l'information...


L’objectif de Minutebuzz

Ce site a été lancé par 9 personnes dynamiques et motivées avec un seul objectif « Faire savoir et partager, simplement et efficacement »

Que leurs visiteurs soient dans le domaine de la communication/publicité ou pas, leur but reste de transmettre l’information, quelle soit drôle, pertinente, intrigante, peu importe du moment quel soit utile et quel agrémente notre culture.


L’équipe Minute Buzz

  • Maxime Barbier, Fondateur . Rédacteur en Chef
  • Julien Boyé, Fondateur
  • Esteban Merlin, Directeur Artistique . Rédacteur
  • Soraya Khireddine, billets d'humeur . Critiques
  • Alexandre Lataste, Rédacteur . Vidéo Minutebuzz
  • Aude Sarkamari, Chroniqueuse Buzz/Tendances . Rédactrice
  • Sullivan Faucher, Rédacteur
  • Jeremy Slama, Rédacteur
  • Etienne Fabaron, Rédacteur

Le secret de la réussite…


Des images, des articles, de la vidéo, de l’info en continu. Pas de miracle à vrai dire, si vous en avez marre de chercher les infos de la semaine sur le net, Minute Buzz est le site qu’il vous faut… Un condensé d’informations pertinentes et utiles en un seul clic : http://www.minutebuzz.com/.

Vous pouvez également retrouver minutebuzz sur Facebook.


lundi 18 janvier 2010

Buzz marketing: Vivastreet lance une campagne de communication osée

Buzzman remporte la campagne de communication


A l’issue d’une compétition qui a notamment opposé La Chose, Vanksen et Buzzman, le plan média du site de petites annonces Vivastreet.fr sera donc supervisé par l'agence Buzzman.

Vous l'avez peut être remarqué, la campagne a débuté courant janvier à la fois sur le net, mais également en télévision.


Une fin inattendu

Vivastreet.fr vient de lancer une campagne de publicité télévisée plutôt osé, en effet, le site de petite annonce laisse le spectateur se poser des questions sur le sens des dialogues et de ce qu’il se passe.

Vous remarquerez que l’on ne s’attend pas souvent à la fin des pubs de Vivastreet créé par l’agence de buzz marketing : Buzzman

La publicité interpelle et joue sur les mots afin de laisser place à l'imagination du public cible.


Une campagne osée, mais une campagne qui fonctionne...


Publicité Vivastreet "La capote":



Publicité Vivastreet "Pas si grosse":


Publicité Vivastreet "Poillue":

dimanche 13 décembre 2009

Buzz marketing : Le street marketing, une technique qui fonctionne

Street marketing

Le street marketing est une technique de promotion d’un produit ou d’une marque qui s’étend de la simple distribution d’imprimés à la sortie du métro jusqu’à une présence au sein d’événements de grande envergure.


Notre environnement, un moyen de communiquer efficacement

Le mobilier urbain, les façades, les objets… peuvent être détournés pour communiquer sur son produit : bancs publics, poubelles, cendriers, pissotières, feux rouges, essuie-mains, poteaux, métro, portes, serviettes de plage, passages piétons, signalétique publique, verres…

De nos jours, il faut rapprocher la marque du consommateur en passant par le jeu par exemple ou alors en utilisant tout ces nouveaux supports de communication toujours plus innovant.


Le but de faire une action de street marketing

Le but de faire du street marketing c’est de surprendre, de rapprocher la marque du consommateur afin de transmettre un message au travers des animations interactives pour marquer les esprits. Bien entendu, l'objectif majeur de faire du street est de faire du bruit, de créer le buzz...

Il permet de renforcer une communication de proximité, de créer du trafic et de booster les ventes.


Quelques exemples des nouveaux supports de communication




jeudi 10 décembre 2009

Buzz marketing: Quand le marketing crée du buzz et de la publicité

En visitant cette blogosphère, je suis arrivé sur un article d'une blogueuse Belge très pertinent sur le thème du buzz marketing. Etant par nature "généreux", je tiens à vous le faire partager...

Retrouver l'intégralité de cet article sur: Un monde merveilleux de communication et publicité

"Quand le marketing crée du buzz et de la publicité

Parlons d’une idée magnifique dans la publicité qui a, malheureusement, été copié plusieurs fois. La publicité et le buzz marketing, car tout ce qui va suivre, va créer du buzz. A part de buzz marketing, ce phénomène plus élaborés en dessous fait aussi partie du marketing viral. L’utilisation des Flash Mob’s dans la monde de la communication.


Frozen Grand Central, New York

Les gens d’Improve Everywhere ont fait un de leur meilleur Flash Mob (qu’est-ce que c’est ?) jusqu’au maintenant. Au début 2008, ils ont demandé aux volontaires d’aider pour une de leur nouvelle buzz de publicité. Le but pour les 207 volontaires devait faire une freeze. Enfaite, il devait arrêter à un certain moment, disons geler et ne plus bouger. Après les explications, c’était l’expédition dans Grand Central à New York. Comme vous pouvez vous imaginez, ça a donné des images plutôt drôle car les passant n’avaient aucune idée de ce qui se passait. Laissons regarder le vidéo.





Même si c’est action de Improve Everywhere n’était pas une campagne de publicité, ça a donné le départ pour des idées commerciales, une idée pour le buzz marketing."

dimanche 6 décembre 2009

Buzz marketing : Axa retourne les panneaux JC decaux

Rappel du buzz marketing

Le buzz (anglicisme de bourdonnement) est une technique marketing consistant, comme son nom l'indique, à faire du bruit autour d'un nouveau produit ou d'une offre. Proche du marketing viral, il en diffère par la maîtrise du contenu (message publicitaire).

On peut aussi parler de quelque chose ayant fait son buzz quand il s'agit d'un contenu (vidéo ou audio) qui aura été ébruité le plus possible au point d'avoir été vu par beaucoup de gens en un temps très court.

Via Wikipédia


Le street marketing : rapprocher la marque des consommateurs

Le street marketing consiste à créer l’événement, à surprendre et à rapprocher la marque des consommateurs afin de leur faire passer des messages au travers la mise en place d'animations.

Depuis un moment, Axa Belgique a multiplié les opérations originales pour exprimer les qualités de ses produits. Par exemple, Axa a utilisé des dispositifs pour mettre en avant sa stabilité en tant que partenaire financier.


Un message en corrélation avec l’affichage


“Une banque qui vous paie c’est le monde à l’envers"

Voici le message que les passants pouvaient lire en se promenant dans les grandes villes de Belgique. En retournant ses panneaux d’affichages, Axa, en collaboration avec JCDecaux Innovate, propose un affichage alternatif en rapport avec son axe de communication.

Une initiative de la banque pour promouvoir son service en ligne via ClickBonus, site permettant aux clients de gagner de l’argent à chaque transaction (dépôt ou retrait d’argent) en ligne. En Français ou en Flamand, le message semble faire son effet…

Sucette Jc Decaux retourné pour la campagne de communication Axa :


mercredi 2 décembre 2009

La discrimination dans la publicité

En visitant la blogosphère, je suis arrivé sur des articles très pertinents et intéressants traitant le thème de la discrimination dans la publicité. De nombreux sujets sont étudiés, analysés et commentés que se soit, les discriminations envers les femmes, les discriminations envers les handicapés, les discriminations envers les séropositifs ou bien même les discriminations envers les noirs.

Je vous présente donc, aujourd'hui, Quatre blogs qui ont retenu mon attention:

La discrimination dans la publicité envers les femmes

"[...]Selon un sondage Ipsos - Culture Mag, quatre français sur dix se déclarent heurtés par la façon dont sont présentées les femmes dans la publicités. Des publicités humiliantes et dégradantes où l'on montre une femme enchaînée où dominée dans une posture animale, voici l'évolution des thématiques abordées dans la pub. Les femmes et les + de 35 ans se disent les plus scandalisés alors que les hommes et les plus jeunes n'y voient rien de choquant.[...]"

Article traitant du même sujet : La discrimination dans la publicité envers les femmes


La discrimination dans la publicité envers les handicapés

"C'est avec humour que la Belgique lutte contre la discrimination des personnes différentes, notamment des handicapés. Un spot qui pourrait ne pas passer en France.
La vidéo fait prendre conscience au spectateur, qu'au delà de l'enveloppe physique, les handicapés restent normaux. Pourquoi les écarter ? ils sont comme nous, ils ont les mêmes qualités et les mêmes travers.[...]"

Article traitant du même sujet : La discrimination dans la publicité envers les handicapés


la discrimination dans la publicité envers les séropositifs

"[...]La journée Mondiale de Lutte contre le sida

Pendant la Journée Mondiale de Lutte du sida, le premier décembre 2009, on se mobilisera contre cette pandémie qui fait 6000 victimes par jour dans le monde entier, et on informera sur les méthodes essentielles de prévention[...]"


Article traitant du même sujet : La discrimination dans la publicité: Les séropositifs et le Sidaction



La discrimination dans la publicité envers les noirs


"Toute publicité doit être remise dans son époque afin de pouvoir en retirer le sens le plus juste. L'inconscient collectif a une part fondamentale dans la façon d'analyser une publicité. L'image du noir est depuis toujours très discutée.[...]"






mardi 1 décembre 2009

La discrimination dans la publicité : Les séropositifs et le Sidaction

Comme chaque année, ce 1er décembre 2009 est la Journée Mondiale de lutte contre le sida. La maladie est toujours présente et les discriminations des séropositifs également. Des évènements et des manifestations ont eu lieu aujourd’hui dans toute la France.

La maladie tue toujours

Plus de 33 millions de personnes à travers le monde étaient séropositives en 2008 : le Sida a tué 25 millions de personnes depuis le début des années 1980.

Les chiffre du SIDA en France d’après un article du Ouest France

« En France, 144 000 personnes vivent avec le VIH (chiffre 2008) et 7 000 personnes supplémentaires ont été contaminées par le virus.

Les hommes ayant des rapports homosexuels sont les plus touchés : 3 300 cas, soit 48 % des nouvelles infections. Ce taux est 200 fois supérieur à celui observé dans la population hétérosexuelle. Un millier de personnes originaires d'Afrique subsaharienne ont aussi été infectées.

1 550 personnes ont développé un sida en 2008. La maladie ne régresse plus. L'Institut de veille sanitaire estime par ailleurs que 39 000 personnes environ ignorent leur séropositivité.

Les diagnostics sont souvent tardifs. Un nouveau plan de prévention est en préparation. Un rapport récent des professeurs Pialoux et Lert préconise la création de centres de santé sexuelle pour le public des lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels. »

Une discrimination qui comme la maladie ne s’arrête pas

Suite à la découverte du SIDA, de nombreux préjugés ont fleuri, ce qui perdurent encore aujourd’hui.

La méconnaissance dans les années 1980 autour des voies de transmission du VIH a abouti au rejet des personnes séropositives, de même que la transmission par voie sexuelle, le lien avec l'homosexualité et la transmission par intraveineuse associée aux drogués. Le Sida a été considéré comme une "maladie honteuse" au début de sa découverte.
En 2008, ces préjugés perdurent toujours, malgré la diffusion d'informations sur cette maladie, et la connaissance des voies de transmission : les séropositifs sont encore victimes de nombreuses discriminations.

Rejet familial, discrimination à l'embauche, exclusion du cercle professionnel, restrictions de circulation voire interdiction d'entrée dans certains pays.

Les discriminations subies par les personnes séropositives peuvent les pousser à refuser les soins, ou à cacher leur séropositivité.

Les Nations Unies appellent à lutter contre les discriminations dont sont victimes les séropositifs, et met en oeuvre des actions dans ce sens par le biais de l'ONUSIDA. En France, les personnes qui subissent des discriminations peuvent saisir la HALDE, Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Égalité.
La HALDE a pour mission "de lutter contre les discriminations prohibées par la loi, de fournir toute l’information nécessaire, d’accompagner les victimes, d’identifier et de promouvoir les bonnes pratiques pour faire entrer dans les faits le principe d’égalité. Elle dispose de pouvoirs d’investigation pour instruire les dossiers".

La campagne de publicité lancé par l’INPES en Mars 2007 pour lutter contre les discriminations envers les séropositifs était Free Hugs.
En 2009, il y a également eu la campagne lancé par AIDES : « Si j’étais séropositif ? »

lundi 30 novembre 2009

La discrimination dans la publicité: lutte contre les discriminations homophobes

L’homophobie, une forme de discrimination

L'homophobie se manifeste par la discrimination. HF Egalité (HF Egalité - Association Nationale de Lutte Contre les Discriminations et pour l’Egalité) a réalisé un spot publicitaire pour lutter contre les discriminations homophobes en 2006.
Les actes homophobes sont de plus en plus nombreux en France, ainsi que dans le monde entier. Les conséquences incluent l’homosexualité refoulée, la violence et la discrimination. Dans certains cas extrêmes, l'homophobie a conduit à des meurtres, que la victime soit soupçonnée d'homosexualité à tort ou à raison.

La discrimination dans la publicité sur les homosexuels

L'équipe d’HF Egalité propose au grand public des campagnes de prévention visant à lutter contre tous les types de discriminations.
Établie sur plusieurs années, le premier volet de ces campagnes de prévention est la thématique visant à lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle.
Vous pouvez retrouvez plusieurs informations intéressantes sur le site Internet de HF Egalité :

Voici un extrait :

« Le terme d'« homophobie » désigne l'hostilité explicite ou implicite subie par les homosexuels.

Cette hostilité relève de la peur, de la haine, de l'aversion ou encore de la désapprobation envers l'homosexualité.

Par extension, l'homophobie désigne les préjugés et la discrimination anti-homosexuels.

L'homophobie n'a pas non plus de définition légale dans tous les pays.
En France, la loi de modernisation sociale votée sous la gauche début 2002 a interdit officiellement toute discrimination à l'embauche ou dans le monde du travail (déroulement de carrière, harcèlement...) basée sur le rejet des homosexuels.
Depuis, deux amendements à des lois anti-discriminations existantes ont été adoptées le 31 décembre 2004, réprimant les propos homophobes tenus publiquement (au même titre que les propos xénophobes, racistes, sexistes, handiphobes, etc.). Les adversaires de cette législation accusent les homosexuels de censure. »


Il faut continuer à communiquer pour lutter contre les discriminations des homosexuels. Ce sont des personnes comme les autres. Il faut retenir une chose : Essayons de changer les mentalités.

Spot TV de lutte contre les discriminations homophobes

jeudi 26 novembre 2009

La discrimination dans la publicité : Free Hugs continue son chemin contre les discriminations

Le mouvement Free Hugs continue son chemin...

Lancé en 2001 par Juan Mann, un homme à la recherche de réconfort à son arrivée en Australie, le concept Free Hugs (ou câlins gratuits) va ensuite se propager à travers le monde en 2005 grâce à des vidéos diffusées sur le web.
Depuis, le mouvement ne cesse de s'amplifier et les sites consacrés fleurissent : FreeHugsCampaign, FreeHugs.com, FreeHugs Francophones, Calins Gratuits...

Un geste pour lutter contre les discriminations

Le mouvement Free Hugs repose sur un acte symbolique, gratuit et désintéressé visant à créer un échange, un courant de solidarité entre des personnes ne se connaissant pas. Un symbole fort, une attitude positive, un geste complètement gratuit, vecteur d’un élan humain et spontané qui pourrait être repris par chacun pour lutter contre la discrimination des personnes séropositives et d’inciter le plus grand nombre à faire de même.Vous descendez dans la rue munie d'une pancarte 'Free Hugs' et attendez que d'autres passants vous serrent dans leurs bras.

Lutter contre la discrimination dans la publicité

Le mouvement Free Hugs a donné lieu à une campagne en France organisée par l’INPES contre la discrimination dont sont victimes les personnes atteintes du VIH. La campagne fut diffusée à la télévision à partir de mars 2007.
Le Ministère de la solidarité de la santé et de la famille a pris le relais avec une campagne publicitaire sous forme de mini vidéos mettant en scène des Free Hugs pour lutter contre la discrimination et notamment contre l’exclusion des personnes séropositives.
Pour encourager ce grand élan de solidarité, le ministère a mis en ligne un site ContrelaDiscrimination.org sur lequel vous pouvez faire, via un avatar, des câlins à d'autres internautes. Tous les cas sont comptabilisés et depuis son ouverture, le 11 mars, le site a permis plus de 644 000 câlins.

Remobiliser le grand public face au SIDA (Sidaction) et lutter contre les discriminations envers les malades, c’est l’objectif de cette campagne de communication de l’INPES.


Campagne de publicité FREE HUGS : INPES/SIDA



Affiche d'une campagne de publicité Free Hugs au Portugal:


mardi 24 novembre 2009

Discrimination dans la publicité: La LICRA, engagée au quotidien contre les discriminations

Toujours dans le thème du moment: "la discrimination dans la publicité", je vous fais part d'un article captivant trouvé sur un blog que je visite régulièrement.

"La LICRA, engagée au quotidien contre les discriminations

La LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme) lutte au quotidien contre toutes les discriminations raciales et antisémites.
En 2009, La LICRA lance une nouvelle campagne de communication signée par l'agence Publicis, premier groupe de communication en France, et qui le prouve encore avec cette campagne vraiment très bien réalisée.



Les pantones utilisées pour choisir les couleurs en imprimerie montrent là les disparités et les inégalités qui demeurent entre personnes de couleurs différentes.



Ici on voit bien qu'en politique aussi les inégalités demeurent et on le voit tous les jours en voyant nos politiques à la télévision. Les français déclarent à 90% être heureux de l'élection de Barack Obama, mais aux Etats-Unis... On peut se demander si un tel changement serait possible en France?"


Pour voir la suite de cet article: La discrimination dans la publicité

mardi 17 novembre 2009

Campagne de publicité Mac Donald’s : Diversité et Anti-discrimination

La dernière campagne de publicité de Mac Donald’s « Venez comme vous êtes » a certainement retenu votre attention, de part ses affiches et ses spots télé mettant en scène des personnes habillés et coiffés en fonction de leur humeur, leur style, où même leur culture. Le seul point commun de ces différents personnages est la fréquentation des restaurants Mc DO.

Un message simple : Vous vous sentirez bien chez McDo

Le message est clair, noirs ou blancs ; hommes ou femmes ; bobos ou yuppies ; jeunes ou vieux, riches ou pauvres, nous nous sentirons bien chez Mac Donald’s tels que nous sommes.

Une entreprise standardisé qui joue sur la diversité

La diversité culturelle est aujourd’hui incontournable dans le monde de la communication ou du marketing publicitaire français, et Mac Donald’s l’à bien compris. Cependant, il est amusant de voir une entreprise comme McDO, standardisé tant par ses produits, que par ses emplois, utiliser la diversité comme atout de communication.

Jouer sur la diversité pour masquer les problèmes de discrimination

D’après Marie-Cécile Naves, enseignante et chercheuse qui a analysé la dernière campagne de publicité de Mac Donald’s:

« L'idéologie de la différence masque -et c'est souvent le but- la réalité des problèmes posés par le pluralisme : discriminations raciales, sexisme, inégalités socio-économiques…

Le message est en effet que « plus nous sommes différents, plus la vie est belle ». A condition, toutefois, que le bonheur passe par la consommation, rhétorique récurrente de la modernité. Dans ce contexte, on nous fait croire que nous pouvons dépasser nos rivalités et nos préjugés grâce au partage des mêmes produits achetés dans les mêmes enseignes. »


Pour voir la suite de l’analyse : eco.rue89

Macdo a joué sur la carte de la diversité, pour redorer leur image, pour mettre en avant leur avantage concurrentiel, pour affirmer leur nouveau positionnement, pour être en corrélation avec leur stratégie d’entreprise, pour se rapprocher du consommateur. Et même si leur but premier est commercial, il montre un exemple que de nombreuses entreprises devraient suivre en termes d’anti-discrimination que se soit raciale, sexisme où même sur les inégalités socio-économiques.

Campagne publicitaire de MacDonald’s :

- Spot télévisuel à destination de sa clientèle noire


- Campagne d’affichage

dimanche 8 novembre 2009

La discrimination dans la publicité: Un trisomique dans une pub pour l’opérateur téléphonique Simyo

L’opérateur téléphonique low cost Simyo a trouvé un moyen assez fort pour faire parler de lui. Son porte-parole n’est autre que le comédien trisomique Pascal Duquenne, révélé il y a près de 15 ans par Le huitième jour (qui lui valut un prix d’interprétation à Cannes).

Description de la publicité

Au début du spot, L’artiste est sur la scène d’un théâtre et nous apostrophe.
“Vous avez vu : je suis un peu différent. Mais en fait, je suis comme vous”... c’est-à-dire que, comme nous, il “adore téléphoner”. Le spot s’achève sur la présentation de l’offre de Simyo. Le message est donc clair, l’annonceur est un opérateur différent, il s’adresse à toutes les différences. Le site de Simyo consacre d’ailleurs une page au making of de cette pub pas comme les autres. Et des associations ont été contactées en amont pour s’assurer que le message ne les blessait pas (ce que l’on pourrait aussi qualifier de lobbying puisqu’il s’agit de s’assurer ainsi de leur soutien et de la propagation du message qu’elles assureront d’elles-mêmes)

Lutte contre la discrimination ou stratégie marketing ?

La présence d’un comédien aussi différent bénéficie à toutes les formes de diversité et représente mieux le monde tel qu’il est dans la vie et non pas dans celui de la publicité. Autrement dit, je trouve a priori courageuse, intelligente et efficace l’initiative de Simyo de prendre un acteur trisomique pour porte-parole. Cependant, on peut se poser la question si choisir un acteur trisomique pour tourner le spot publicitaire n’est pas une simple stratégie marketing. D’une part, cela permet à Simyo de redorer leur image sur la discrimination des handicapés, d’autre part cette pub choque et interpelle un bon nombre de personnes dans le sens où les codes de la pub sont cassés… Ce qui par conséquent engendre un bouche à oreille efficace. Après, même si le but de l’opérateur est stratégique, cela permettra sûrement de changer les mentalités, tout du moins de faire réfléchir. J’ai envie de dire, une pub avec un acteur trisomique quoi de plus normal. C'est vrai, c'est avant tout un acteur et il a déjà fait ses preuves au cinéma. Le nouvel opérateur téléphonique Simyo fait de lui un porte parole de la différence et c'est bien que notre regard puisse enfin changer. On est tous différents de toute manière, chacun à notre façon. Mais c’est la constance avec laquelle l’opérateur continuera à défricher le terrain de la lutte contre les formes de discrimination qui témoignera de sa sincérité.

Publicité avec l’acteur trisomique Pascal Duquenne pour Simyo:

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


La publicité a été réalisée par buzzman, une agence réputée pour ses campagnes virales.Sachez que pour éviter une polémique, l’agence Buzzman, créatrice de cette publicité, a contacté des associations comme l’UNAPEI avant de la lancer. D’après Culture-Buzz, les réactions ont été très positives.

Making-of de la publicité avec Pascal Duquenne:

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

samedi 31 octobre 2009

Un sentiment de discrimination des femmes au travail non négligeable

Cet excellent spot Publicitaire Belge sortie en 2007 intitulé « Executive cow » évoque la discrimination des femmes au travail…

Discrimination des femmes au travail

Une femme active ou retraitée sur trois (34 %) a le sentiment d’avoir été victime de discrimination sur son lieu de travail parce qu’elle est une femme, selon un sondage réalisé par l’institut CSA pour la HALDE en février 2009. Quant à celles qui ont vécu une grossesse durant leur carrière professionnelle, 49 % pensent que concilier les deux est une difficulté. Depuis le “plafond de verre”, barrière invisible qui leur barre l’accès aux fonctions de responsabilité, jusqu’au licenciement pour cause de grossesse, en passant par les écarts de salaire avec les hommes, beaucoup de femmes font face à différentes formes de discriminations au cours de leur carrière.

Des lois existent pour lutter contre cet état de fait, et notamment pour protéger les salariées durant leur grossesse. La HALDE apporte à chaque personne qui la saisit une information. Elle peut enquêter, recueillir des informations, proposer une réponse juridique qui peut aller, si cela est nécessaire, jusqu’à l’accompagnement les femmes discriminées devant la justice.

Les femmes ont le sentiment d’être discriminées dans le travail

Une femme active ou retraitée sur trois (34 %) a le sentiment d’avoir été victime de discrimination sur son lieu de travail parce qu’elle est une femme. Plus précisément, 20 % pensent que le fait d’être une femme a constitué une barrière pour l’obtention d’une augmentation ou d’un poste à responsabilité, 14 % ont eu le sentiment d’être discriminées dans le travail au quotidien, 10 % pour accéder à une formation, 9 % au moment d’un licenciement et 7 % au moment de leur embauche. 28 % des femmes ayant été enceintes pendant leur vie active ont eu le sentiment d’être victimes de discrimination sur leur lieu de travail en raison de leur grossesse : 16 % pour l’obtention d’un poste à responsabilité, 13 % dans le travail au quotidien, 13 % pour obtenir une augmentation, 10 % pour accéder à une formation et 6 % au moment d’un licenciement ou d’une embauche.

Un bon moyen de sensibiliser : La publicité

La publicité est donc un bon moyen de sensibiliser cette discrimination des femmes dans le monde du travail. Dans cette pub, le publicitaire exagère la vie quotidienne d’une femme en l’illustrant de manière décalée et humoristique mais il faut se poser la question suivante :
La réalité est-elle si différente ? N’y a-t-il pas des femmes qui vivent ça tout les jours ?

Cette publicité a pour but de sensibiliser les salariés de sexe masculins. Le contexte du bureau ou de l’ascenseur permet de se rapprocher de la cible étant donné que c’est un contexte qui parle à l’homme. L’humour est un bon moyen de transmettre l’information, cependant l’homme doit comprendre que c’est un sujet sérieux et malheureusement ancré dans la vie de tous les jours.

Publicité Belge sur la discrimination des femmes au travail :

dimanche 25 octobre 2009

La discrimination dans la publicité: Les Pays-Bas lance une campagne contre la discrimination

Quand on reproche à la France sont islamophobie et son silence sur le dossier, on ne peut en dire de même pour les Pays-Bas. En effet, le site discriminatie.nl lancé par le Ministère Intérieur Néerlandais propose des publicités contre la discrimination en général, dont une publicité qui a attiré notre attention.

Cette campagne a été créée par l’arrêté du ministère Intérieur et des Relations du Royaume. "La campagne vise à dénoncer les cas de discrimination" se vente le site web.

Voici la publicité que l’on peut retrouver sur le web :



Un très beau slogan que l’on traduit par : Devez-vous cacher la vérité pour être accepté ?

Le site nous informe que “Le Pays-Bas est un pays où il y a de l'auto-censure. Les personnes ont besoin de se cacher. C'est un endroit où vous êtes jugés sur la couleur, de l'incapacité, l'âge ou l'orientation sexuelle. Tout le monde devrait être soi-même et se sentir chez soi. Pour nous protéger, il y a des règles auxquelles nous devons tous adhérer. À savoir que tout le monde aux Pays-Bas devraient être traités de façon égale. La discrimination en raison de la religion, de croyance, d'opinion politique, de race, de sexe ou pour quelque motif que ce soit, n'est pas autorisé."

Des métaphores illustrant la discrimination pratiquée par la société

Des campagnes publicitaires qui soulèvent certains tabous

Les campagnes publicitaires Toscani-Benetton abordent en effet des sujets qui suscitent l’engagement d’un large public grâce à des messages percutants contribuant ainsi à faire entrer la publicité dans un âge adulte. Elles contribuent notamment à soulever certains tabous, on pense à l’homosexualité et au racisme. D’ailleurs, Toscani soutient lui-même qu’elles permettent à la société de sortir d’une « pensée unique ». Certaines personnes seront alors favorables au message que Toscani, tente de faire passer. C’est le cas de la campagne ventant la fraternité entre les peuples. D’autres apprécieront l’image par elle-même, on pense alors à cette campagne présentant des trisomiques. Et d’autres, enfin, estimeront ces publicités dans la mesure où elles soutiennent une cause : celle menée par Toscani, comme cela a pu être le cas au sujet du travail des enfants.


La discrimination positive


L'histoire de la publicité Benetton ressemble beaucoup à celle de son entreprise.
En 1972, Benetton confie la communication de sa marque à l'agence Eldorado, qui mise presque exclusivement sur l'affichage.

Dix ans plus tard, le photographe Oliviero Toscani (né en 1942 à Milan en Italie) de l'agence Eldorado commence son travail en collaboration avec Benetton, et rapidement la marque acquiert une grande notoriété. Benetton s'approprie le territoire de la multiracialité deux ans avant que le thème soit à la mode



Les visuels évoluent, des groupes on passe aux couples pour mieux montrer les produits, mêmes si ceux-ci ne sont pas ménagés : deux petites filles dans un même pull, les dégradés sont montrés par la superposition de cinq pulls...D'autres affiches montrent deux petits noirs qui s'embrassent, avec sur les joues et dans les cheveux de petits drapeaux américains et URSS " United Colors Of Benetton ".Suite à la visite d'un responsable de l'U.N.E.S.C.O. qui avait déclaré " ce sont les United Colors ici ! ", Benetton adopte immédiatement le nom et son nom devient une expression française à lui seul.La communication du groupe passe aussi par le sponsoring sportif : une équipe de rugby (1978), de basket (1981), de volley (1987) et une écurie de Formule 1.

Au fur et à mesure, Le produit disparaît, laissant place au message : toutes les couleurs se valent parce que tous les hommes sont égaux. Les produits ne sont même plus représentés et les campagnes engendrent des scandales comme celle de 1992 où un curé embrasse une nonne, femme noire allaitant un bébé blanc…

Toscani joue plus que jamais sur le registre de l'évocation d'une dualité, cette " ligne de partage entre deux eaux " : guerre/paix, flirt/coït, beauté/pollution... Ces affiches publicitaires apportent une dimension éthique, mais n'impose pas la morale, le message est ambivalent et libre à nous de répondre aux questions qu'elles soulèvent.



Luciano Benetton :
" La pub n'est pas faite pour vendre plus. Il s'agit de pub institutionnelle réalisée pour communiquer les valeurs de l'entreprise. (...) Nous avons besoin d'une image unique qui puisse passer de la même façon dans le monde entier. "

Oliviero Toscani: " Je ne suis pas là pour vendre des pull-overs, mais pour promouvoir une image "... La publicité Benetton attire l'attention du public sur des thèmes universels comme l'intégration raciale, la protection de l'environnement, le sida...

Les publicités Benetton des années 1990 ont donc pour volonté de déclencher des polémiques et pour se faire, la firme créée un décalage, source de b. Benetton a utilisé à cette fin des images prises par des reporters, des images d’actualité, des images de faits sociaux qui n’ont absolument aucun rapport avec leurs produits, les vêtements. Ce croisement des genres choque et provoque le débat. “Le télescopage d’une image d’actualité et du ronron édulcoré des pubs déclenche tout à coup la réflexion, rompt la passivité” explique Toscani.

mardi 20 octobre 2009

La discrimination dans la publicité en Belgique sur les handicapés

Les handicapés sont des gens comme les autres

La publicité ci-dessous est intéressante dans le sens ou elle lutte contre la discrimination. Elle nous fait comprendre qu’avant d’être handicapé, on est une personne avant tout ; c’est également ce que stipule la loi du 2 janvier 2002 sur le social et le médico-sociale.


Le sens du publicitaire

Le publicitaire se «moque» tout en retournant cela contre les personnes intolérantes. Il ne faut pas non plus comprendre cette pub dans l’autre sens : Les personnes handicapées sont tous des « C… ».

Cependant cette publicité sous entend que peu importe le statut de la personne, valide ou non, la discrimination ne mène à rien… En d’autres termes, écarter une personne socialement en lui appliquant un traitement spécifique, sans lien objectif avec le critère qui sert à le distinguer est inutile.




Une seule chose à retenir: Les personnes handicapées sont des femmes et des hommes comme les autres...

dimanche 18 octobre 2009

Campagne contre la drogue INPES 2009

Le ministère de la santé et des sports, la Mildt et l'Inpes lancent une campagne axée autour de la signature "Drogues : ne fermons pas les yeux". Diffusé du 6 au 26 octobre, ce spot TV a pour objectif de rappeler qu'en dépit d'une relative banalisation, les drogues restent des produits dangereux.



De plus, cette campagne de communication est également diffusée sur le média radio. Afin de toucher la cible en plein coeur, une musique d'ambiance "stone" est mise en évidence pendant la diffusion du message; en d'autres termes, pendant la diffusion du but précis de cette pub: Malgré leurs banalisations, les drogues restent des produits dangereux.

samedi 17 octobre 2009

"Agatha c'est moi" s'affiche avec JCDecaux

La marque de bijoux fantaisie Agatha créé en 1974 lance une campagne d'affichage avec JCDecaux, 100 % communication extérieure. L'objectif : installer sa nouvelle signature “Agatha c'est moi”. Vous avez surement vu ces affiches JCDecaux mais vous êtes peut être passé à coté des hôtesses…


Depuis le 14 octobre et jusqu'au 20 octobre 2009, des hôtesses postées près du mobilier urbain JCDecaux invitent les passantes à se faire prendre en photo. Les clichés seront ensuite publiés sur un site internet dédié. Seize showcases ont été mis en place dans 9 villes de France : Paris, Brest, Grenoble, Lyon, Marseille, Nice, Nancy, Strasbourg et Toulouse. (Dommage pour les bordelais…).


Cette année Agatha fête ses 35 ans, alors pour célébrer un anniversaire un peu spécial, Agatha vous a concocté un magazine haut en couleur, avec des jolies histoires, des séries de mode colorées et en exclu, les clichés de la nouvelles campagne « Agatha c’est moi » : car oui Agatha, c’est moi, toi, nous, vous, elles, reste à choisir selon l’humeur du jour…

mardi 13 octobre 2009

Dans la publicité, parfois il faut coucher...

Cette vidéo est certes satirique, un peu pessimiste, mais en même temps par moment réaliste. Le monde de la communication et de la publicité est clairement présenter de manière caricatural, mais un peu d'autodérision ne fait pas de mal.

De plus, nous pouvons noter la qualité de la technique et du concept de cette vidéo.

vendredi 9 octobre 2009

Pub orange internet 2009

Cette pub a également attiré votre attention... C'est la nouvelle campagne publicitaire d’Orange qui joue avec les mots, en expliquant par exemple le double sens de certains d’entre eux, pour en venir à poser la différence entre “Internet” et “Internet", par Orange !




Le morceau de piano utilisé dans cette nouvelle publicité Orange est le titre “Divenire”, musique composée par le pianiste italien Ludovico Einaudi, musicien et compositeur de renommée internationale (sauf en France !), puisqu’il a également composé à plusieurs reprises pour le cinéma, par exemple récemment pour “This is England” ou pour la bande annonce de “The Reader”.

En attendant, je vous propose d’écouter l’intégralité de “Divenire” dans le lecteur ci-dessous :